LE DIGITAL EVENT, ÉVÉNEMENT PHARE DE L’ESD

L’édition 2024 du Digital Event s’est déroulée du 29 janvier au 08 février, pour la première fois en simultané sur tous les campus de l’ESD !

 

Revivez l’événement grâce au replay de notre live Twitch en direct des campus

Ci-dessou, le trailer de l’événement 2024

 

Retrouvez le communiqué de presse de cette édition 2024

 

Retour sur l’édition 2023 du Digital Event

L’École Supérieure du Digital, un lieu d’expérimentation et de réalisation.

Avec une pédagogie par le projet mêlant ambition, exigence, mais aussi innovation et fun, l’apprentissage proposé à l’ESD ne ressemble en rien aux expériences traditionnelles de l’enseignement supérieur. Le Digital Event en est l’exemple.

Étudiants et intervenants sont d’accord pour le dire, le condensé de compétences transversales accumulées en l’espace de deux semaines est incomparable. Créativité, gestion de projet, capacité à développer son sens de la débrouille et son humilité face aux contraintes matérielles… Un Digital Event, c’est l’occasion d’apprendre à apprendre !

 

Le Digital Event, une aventure humaine dont on sort grandi

 

Événement phare de l’ESD, ce projet de 2 semaines réunit chaque année les étudiants de l’école répartis dans différents ateliers (vidéo mapping, data art, escape game, design d’interaction, creative coding…) pour imaginer et concevoir des dispositifs interactifs.

À l’issue des deux semaines, les étudiants présentent le fruit de leur travail lors d’une soirée-événement : la Diginight. Étudiants, intervenants, équipes du campus, mais aussi grand public (journalistes, professionnels du digital, alumni, entreprises de l’écosystème numérique…) sont invités à découvrir l’aboutissement de leurs projets et à tester les expériences proposées. À travers un parcours gamifié pensé pour l’occasion, les étudiants embarquent le public dans une expérience immersive.

La Diginight, c’est le lieu des opportunités ! Des liens se tissent, un réseau se crée… les professionnels de l’univers du numérique viennent aussi y sourcer des talents, des idées, etc. en témoigne La French Tech Night de Bordeaux en mai 2023.

 

 

Le Digital Event, c’est encore les étudiants qui en parlent le mieux. Découvrez leurs témoignages à travers ce documentaire qu’ils ont réalisé lors du Digital Event de Bordeaux et Nantes en janvier 2023.

 

Zoom sur le Digital event 2023

 

 

Quel est l’intérêt d’un tel projet ?

Le Digital Event est un projet pédagogique reflétant l’ADN de l’école :

 

Notre vision de la pédagogie, qui se fait par le projet

La pédagogie par le projet :

Chaque atelier permet de découvrir un nouveau logiciel. Pendant un Digital Event, on ne choisit pas un atelier parce qu’on maîtrise les technologies utilisées sur le bout des doigts, on choisit un atelier car on souhaite apprendre, découvrir de nouveaux logiciels et monter en compétence, et c’est sur cela que repose la pédagogie par le projet. 

 

Apprendre à apprendre :

Le Digital Event reflète l’ADN et la magie de l’ESD : « apprendre à apprendre » vite à nos étudiants, et d’être capable de monter rapidement en compétence sur une nouvelle technologie. Lors d’un Digital Event, les couloirs de l’école se transforment, le temps d’un instant, en un gigantesque lieu d’expérimentations. On scie, on bricole, on peint, … on crée des décors, des supports, etc. Le Digital Event est un bel exercice pour apprendre à composer avec toutes les contraintes de temps, de place et d’espace, de luminosité… mais aussi de budget !

 

Le sens de l’exigence :

Si les professionnels du numérique viennent repérer nos talents, leurs futurs collaborateurs, lors de l’événement, ce n’est pas par hasard. À l’ESD, les étudiants sont traités comme les futurs professionnels du numérique qu’ils sont amenés à devenir. Le fruit de leur travail, porté à la connaissance de tous, est donc soumis à une certaine exigence. Bien qu’ils apprennent en s’amusant, ils sont conscients que le dépassement voire le surpassement sont essentiels pour organiser une Diginight. 

 

Notre vision du numérique, un territoire à explorer pour en faire une expérience matérielle 

Le numérique est une expérience sensible, matérielle :

Le digital, ce n’est pas que les écrans. D’ailleurs, c’est presque tout sauf des écrans. C’est un écran pour construire, mais c’est surtout l’expérience du visiteur, du spectateur, du client, en physique ! Être formés à l’événementiel permet à nos étudiants de réaliser en amont toute cette scénarisation de l’événement. Ainsi, des ateliers comme la scénographie sont là pour penser tout le parcours et l’expérience utilisateur nécessaires à la réussite de la Diginight. 

Comme le souligne Mélanie Viala, Directrice générale de l’ESD : « Le fait de faire de l’événement, c’est un « alibi » pour faire travailler les étudiants sur de la matière tangible. Le numérique n’a de sens que s’il est au service de la rencontre. »

 

Le numérique n’est qu’un maillon de la chaîne :

Si vous vous promenez dans les couloirs de l’ESD pendant un Digital Event, ne soyez pas étonnés de voir des étudiants bricoler, peindre, décorer, scier… Pour donner vie à leur atelier, ils redoublent d’imagination et de créativité, le tout soutenu par une bonne dose de motivation. 

 

Le numérique c’est un territoire qui s’explore, sans limite pour la créativité :

Une fois que le thème et les attentes pour un atelier sont donnés par les équipes pédagogiques, c’est au tour des étudiants d’entrer en jeu. Ils sont encouragés à donner libre cours à leur créativité. Ainsi, d’une année à l’autre, on peut avoir des résultats différents pour un même atelier. Bien que guidés par les intervenants, des professionnels du numérique, ce sont les étudiants eux-mêmes qui font le Digital Event. 

 

Le digital, ça s’explique, ça se transmet, ça se “pitche”

Pendant une Diginight, ce sont les étudiants eux-mêmes qui reçoivent et orientent le public. Dans chaque atelier, ils jouent aussi le rôle de « médiateurs », car à la manière de médiateurs culturels, ils vulgarisent leurs œuvres (ici leurs technologies) afin que le visiteur saisisse le fonctionnement du dispositif.

 

Notre vision d’une école, qui inclut mixité et passion 

La mixité :

Du Bachelor 1 au Mastère 2, tous les étudiants de l’ESD participent au Digital Event. Il n’est pas rare, dans un même atelier, de retrouver un Bachelor 1 Développeur web avec un Mastère 2 Digital design par exemple. Les talents et les expertises ainsi mixés travaillent ensemble pour fournir les meilleurs résultats possibles, chaque équipe d’un Digital Event portant fièrement son atelier. 

 

La passion :

Toutes les personnes qui l’ont vécu (étudiants, intervenants, équipes…) vous le diront, le Digital Event est une incroyable aventure humaine dont on sort grandi, des souvenirs plein la tête et des étoiles plein les yeux. C’est le lieu où l’on tisse des amitiés, où les plus timides osent, où l’on apprend à se faire confiance et à travailler en harmonie avec les autres.

 

 

Cet événement permet aux étudiants de se découvrir eux-mêmes, et il n’est pas rare de voir naître chez eux des vocations à la suite d’un Digital Event. Des talents jusqu’alors insoupçonnés  se révèlent…

 

Des ateliers variés pour explorer sa créativité

Au sein de chaque atelier, les étudiants sont encouragés à donner libre cours à leur créativité. Les intervenants, des professionnels du numérique, sont là pour les accompagner et les guider, mais les acteurs du Digital Event restent les étudiants. Réflexion, itérations, propositions… ils s’approprient l’atelier et les résultats sont tout autant remarquables d’une année sur l’autre. Parmi les ateliers proposés :

 

Atelier jeux vidéo

Cet atelier repose sur le codage de jeux de course, d’obstacles et de réflexes dans des univers invitant au voyage.
Pour tester quelques-uns des jeux, c’est par ici

 

OLLYRUSH : Le but ? Un jeu de course et d’obstacles avec des QTE (test de réflexes et de rapidité). L’univers s’inspire de jeux comme Hollow Knight, Ori and the blind forest et Fe.

CUTIE KO : “Tu préfères être chauve ou tatoué ?” Peu importe la réponse, ce jeu est fait pour tous !

ENDLESS : avec pour seules armes leur créativité et leurs ordinateurs, les étudiants ont créé un jeu d’obstacles « solo » dans un univers de science-fiction. Pour y parvenir, ils se sont réunis en équipe avec un développeur, un game designer, un scénariste, un graphiste et de nombreux bêta-testeurs.

 

 

 

Atelier Drones

Pendant la Diginight, l’atelier drones propose aux spectateurs de piloter et mettre en concurrence des drones terrestres pour déterminer qui est le plus rapide et le plus précis. Ces tournois de drones, devenus incontournables lors des Digital events et des Diginights, permettent aux étudiants de développer leurs compétences dans la programmation et le pilotage de drones. Ces drones sont équipés de caméra HD, de capteur de mouvements et d’une interface permettant une réalité augmentée et sont programmables en scratch et en python.

Pour une bataille de drones réussie, le timing est important. Il faut savoir parfois accélérer, parfois prendre son temps et faire des pauses pour viser les cibles et déclencher la suite du parcours.

 

 

 

Atelier Video Mapping

Le but de l’atelier video mapping est de créer une expérience visuelle et auditive sur une surface de projection. On peut ainsi créer des illusions et jouer avec des formes sur des structures (comme des murs par exemple) dont ce n’est pas l’utilité première. S’il s’agit d’un atelier vidéo, le storytelling y occupe une place très importante car tout doit être pensé en amont : formes, structures, surface de projection, histoire à raconter… pour un video mapping réussi. Comme pour la fête des lumières à Lyon, c’est un véritable spectacle visuel que vivent les invités lors de la Diginight. 

 

 

Atelier Data Art

Selon Nicholas Rougeux, Data artiste, « le data art c’est présenter les données de manière unique pour susciter une réponse émotionnelle et ainsi explorer le côté artistique et les différentes façons de traiter la data ». La mission ? Faire vivre aux spectateurs une expérience incroyable où les données sont représentées sous forme d’œuvre d’art et non à travers des tableaux ou des graphiques, telles que l’on est habitué à les voir. Les données sont ainsi transformées en images, en objets ou en sons : les réseaux de transport d’une ville prennent la forme de lignes de couleurs sur un tableau, les cycles météorologiques se matérialisent en statue, le taux d’oxygène d’une plante se traduit en note de musique… Les œuvres de Data art réalisées par les étudiants lors du Digital Event de Bordeaux et Nantes en 2023 sont à retrouver ICI

 

 

 

Atelier Design d’interaction

L’objectif est d’initier les étudiants à la création d’un univers virtuel en utilisant des logiciels comme EyeJack, Spark, Premiere Pro, After Effects, Illustrator et Photoshop. Ainsi, on peut voir une fresque ou encore l’affiche d’un film mythique s’animer simplement en y passant la caméra d’un smartphone.

 

Vous pouvez retrouver les réalisations de la team design d’interaction de l’ESD Bordeaux et Nantes, sous le thème « Explore » en cliquant ici.

 

 

 

RENDEZ-VOUS ICI POUR DÉCOUVRIR LE MEILLEUR DU DIGITAL EVENT À L’ESD.