Retour aux actus

École

L’Eau de Bordeaux Métropole – Veolia | ESD Bordeaux

UN NOUVEAU PARCOURS PÉDAGOGIQUE IMAGINÉ PAR DES ÉTUDIANTS EN DIGITAL

 

Le service de l’assainissement de l’Eau Bordeaux Métropole a fait appel aux étudiants en Mastère Expert Stratégies Digitales afin de repenser l’expérience proposée aux publics scolaires dans l’espace pédagogique Louis Fargue dont elle assure l’exploitation..

Le but de ce parcours pédagogique est de sensibiliser les scolaires au cycle de l’eau.

 

 

LE DÉFI : METTRE LE DIGITAL AU SERVICE D’UN DISPOSITIF DE VISITE DE SCOLAIRES

Dans la perspective de la refonte de l’espace pédagogique, au cœur de la Station d’épuration Louis Fargue à Bordeaux, le service de l’assainissement de Bordeaux Métropole a fait le choix de challenger les étudiants de l’ESD afin d’obtenir des propositions innovantes, en lien avec les objectifs de médiation scientifique.

 

Le sujet : optimiser l’expérience des scolaires venus visiter la station afin de mieux les sensibiliser aux enjeux de de l’assainissement de l’eau en milieu urbain.

Pour la vingtaine d’étudiants en Mastère « Expert Stratégies Digitales », l’objectif était de mettre les nouvelles technologies au service d’un parcours de visite innovant, ludique, interactif, et surtout marquant, afin que les scolaires s’engagent, adoptent les bons réflexes et communiquent auprès de leur entourage.

 

Les étudiants ont mobilisé à la fois :

  • leur culture technologique (connaissance de la faisabilité, connaissance des innovations)
  • leur compétence UX (« User Experience », ou expérience utilisateur) pour comprendre et répondre aux attentes et usagesd’un professeur des écoles et de ses élèves
  • leur faculté à produire des prototypes pour nourrir leurs propositions
  • leur capacité à proposer des stratégies de communication digitale pour sensibiliser les publics

 

 

ZOOM SUR LE PROJET : UN DISPOSITIF LUDIQUE ET ADAPTÉ AUX ÉCOLIERS ET COLLÉGIENS

En une semaine, les étudiants ont conçu un véritable parcours de visite dans un lieu entièrement modélisé en 3D et proposé, vidéos et prototypes à l’appui, une succession d’ateliers destinés à faire manipuler, chercher, trouver, réfléchir, apprendre et prendre conscience de ce qui se passe après avoir ouvert un robinet ou tiré la chasse d’eau…

 

Quelques exemples :

Un jeu coopératif pour comprendre le parcours du traitement de l’eau : 4 jeux vidéo (type Tower defence) juxtaposés à jouer en équipe, représentant chacun une étape de la station. Chaque objet flottant non éliminé dans le premier jeu atterrit dans le 2ème jeu, l’objectif étant d’arriver à une eau débarrassée de ses nuisibles !

Un eco-quizz sur tablette pour mieux se représenter le débit, le volume et l’impact de la consommation d’eau

Une fresque à visiter, permettant des manipulations physiques ou digitalisées

La projection de séquences vidéos tournées par des Youtubeurs scientifiques connus, ou comment mobiliser les codes des jeunes générations pour capter leur attention et susciter leur intérêt pour la science ( lien video )

Une chasse au trésor dans l’espace pédagogique pour tester les connaissances apprises lors de la visite

Un site web pour optimiser la réservation des visites par les enseignants et leur fournir des ressources pédagogiques complémentaires

 

 

Parmi leurs recommandations, il y avait celle de la salle de projection dans laquelle des modules de films interprétés par des Youtubers vulgarisateurs scientifiques seraient diffusés.

Afin d’imager leur propos, ils se sont prêtés au jeu en se mettant dans la peau de youtubers tels que Professeur Feuillage, DirtyBiology ou Dr Nozman (pour ceux qui ne les connaissent pas, ce sont les nouveaux Jamie et Fred).

Admirez le résultat :

 

 

UNE PROPOSITION INNOVANTE ET ACTIVABLE PAR LE SERVICE DE L’ASSAINISSEMENT DE L’EAU BORDEAUX MÉTROPOLE

Bien plus qu’un exercice de style, l’objectif de cette collaboration entre le service de l’assainissement de l’Eau Bordeaux Métropole et l’ESD consiste bel et bien à identifier des solutions originales mais pragmatiques, budgétées, et activables à court terme par les équipes en charge du lieu.

 

Mission accomplie selon Nicolas Ribeyrol, directeur général délégué de la Société d’Assainissement de Bordeaux Métropole, à l’initiative du projet :

« La force des étudiants de l’ESD réside dans leur capacité à véritablement comprendre les besoins du public que nous cherchons à sensibiliser et à proposer des solutions technologiques innovantes, sans jamais négliger les contraintes techniques et budgétaires. Plusieurs des propositions vont donc être prochainement mises en œuvre au sein de l’espace pédagogique Louis Fargue, qui doit devenir la vitrine du parcours de sensibilisation des usagers du service assainissement de demain ».

 

Pour Mélanie Viala, directrice générale de l’ESD :

« Ce type de collaboration est emblématique du projet pédagogique de l’ESD : confronter les étudiants aux réalités des industries qui les emploieront demain. Le digital ne doit jamais faire figure de gadget, et doit être utilisé sobrement et uniquement s’il apporte une solution ou une vraie valeur ajoutée. Et parce que nous sommes convaincus que le digital doit être au service des interactions humaines et physiques, rien de tel qu’un projet de conception d’un lieu pour les aider à aller à la rencontre des utilisateurs et à comprendre leurs attentes ».

 

Découvrez ce qu’Anne Delfaud, Responsable Communication chez Sabom Veolia, a pensé du travail accompli par les étudiants :