Retour aux actus

École

Les Bachelors 2 de l’ESD mènent le grand procès de Mark Zuckerberg, accusé de crime contre l’humanité.

Dans le cadre de leur Bachelor 2 Chef de Projet Digital, nos étudiants ont été amenés à réaliser le procès de Mark Zuckerberg, accusé de crime contre l’humanité. Leur mission : construire un argumentaire complet et convaincre le jury par leurs arguments mais aussi par leur mise en scène. 

 

Construire un argumentaire et le défendre

 

Tout est parti d’un projet imaginé par Sylvain Kornowski, enseignant en sciences humaines,  philosophie et psychologie à l’ESD, et Mélanie Viala, Directrice Générale de l’ESD et l’ESP. Prendre parti pour ou contre le digital, prendre parti pour ou contre une personnalité du numérique, argumenter, réfléchir, dialoguer, discuter et être capable de se confronter à des gens qui ne sont pas d’accord avec nous. Et le Grand Procès était né !

 

Les étudiants de Bachelor 2 ont alors eu quelques semaines pour se renseigner sur Mark Zuckerberg, accusé de crime contre l’humanité. Répartis en 2 groupes, l’accusation et la défense, chaque groupe avait pour mission de construire un argumentaire en différentes parties portant sur le droit international et territorial, la géopolitique, les aspects économiques et sociétaux, dans le but de débattre devant une cour fictive.

 

L’objectif est donc d’engager les étudiants dans une réflexion totale (philosophie, sciences humaines…) et engagée sur un constat de société contemporain (écologie, IA.. ). 

Un exercice en total accord avec la philosophie de pédagogie par le projet de l’école

 

Quel est le but d’un tel exercice pour nos étudiants ? 

Les objectifs pédagogiques derrière un projet comme le Grand Procès sont multiples comme l’explique Mélanie Viala. 

  • Tout d’abord, retrouver le sens du débat : écouter les arguments, prendre note pour ensuite les contrer. 
  • Au-delà de cette capacité d’écoute et de réponse, c’est aussi un travail sur l’éloquence. La maîtrise de l’art oratoire est très importante, et encore plus pour des profils dans le numérique, qui doivent être capables de convaincre et bien s’exprimer. 
  • Et enfin, être en mesure de se renseigner sur des sujets propres au digital comme ici Facebook. Quels sont les enjeux de Meta, les dérives, les pratiques RGPD… 

 

 

Un grand bravo à nos étudiants pour leur investissement dans ce projet et pour la qualité de leurs argumentaires. Composé de notre Directrice Générale, des responsables pédagogique, d’intervenant ou encore de la Directrice du campus, le jury a eu du mal à les départager.  

 

Plébiscité par les intervenants mais aussi les étudiants, ce format sera reconduit à Bordeaux mais aussi sur les autres campus de l’ESD en France (Paris, Lyon, Toulouse et Nantes). 

Pour terminer, Mélanie Viala partage ses conseils pour les prochains étudiants amenés à participer au Grand Procès. 

  • Soigner son entrée (qui vaut pour tout oral) : prendre le temps de se présenter, introduire le sujet 
  • Répéter : qui permettra d’être davantage en maîtrise de son sujet
  • Être à l’écoute : des arguments des autres pour pouvoir réagir et rebondir

 

Pour revoir l’intégralité du Grand Procès :